Les ambitions du projet


La Maillerie, c’est 3 ambitions fortes et une gouvernance réinventée. Ainsi, La Maillerie offre un quartier pensé par et pour les habitants.

Une gouvernance + partagée, + appropriée, + collective

La gouvernance, c’est la mise en oeuvre d’un ensemble de dispositifs pour assurer une meilleure coordination des usagers d’un quartier. La gouvernance de La Maillerie se veut plus partagée en travaillant en co-construction avec les riverains et les associations de quartier.

Elle se veut également plus appropriée en proposant une Maison du Projet mixte dans ses usages.

Enfin, elle se veut plus collective en organisant des événements éphémères pour permettre au public de s’approprier les lieux et le projet.

 

3 ambitions déclinées en 9 notions

Un quartier + nature, + sportif, + ludique

La ville de demain accueillera des quartiers plus verts où nature et ville seront confondues.

C’est dans cette optique que La Maillerie s’est engagée vers une labellisation BiodiverCity® Ce label note et affiche la performance des projets immobiliers prenant en compte la biodiversité. Reposant sur une approche innovante qui associe vivant et construction, il vise à promouvoir la conception et la construction d’une nouvelle typologie de bâtiments qui donnent une place importante à la nature en ville.

La Maillerie accueillera également une zone potagère et une micro-ferme urbaine en toiture. En effet, la vaste surface de toiture des Halles de la Maillerie est un espace privilégié pour accueillir ce type d’occupation.

Dans le cadre du Plan Bleu, la Métropole Européenne de Lille souhaite remettre à jour le bras mort de la branche de Croix du Canal de Roubaix. Ce nouvel espace au bord de l’eau sera un lieu privilégié pour la création d’un parcours sportif.

Un quartier + social, + local, + amical

La Maillerie proposera des lieux et espaces permettant de créer une synergie entre tous les usagers du quartier. Il proposera ainsi un tiers lieux multifonctions, véritable lieu de vie relayé par un réseau social de voisinage.

Le quartier se veut également un laboratoire de lieux de commerces innovants.

Enfin, un concept de logements « à personnaliser » sera proposé. Il s’agit de donner la possibilité aux futurs habitants d’aménager leurs logements selon leurs besoins propres, plutôt que continuer à standardiser un lieu si personnel.

 

Un quartier + apaisé, + relié, + intermodal

Enfin, une attention particulière a été portée aux mobilités au sein du quartier. Les deux roues (vélos, trottinettes) sont au cœur du projet. Cela se traduit notamment par des locaux à vélos directement accessibles depuis l’espace public. De plus, leurs organisations intérieures seront repensées pour plus d’efficacité et de praticité.

La capitainerie de quartier proposera un ensemble de services à la mobilité. Il s’agira par exemple de mettre à disposition un espace de réparation de vélos en libre service. On pourra également y trouver un point de vente de matériel de dépannage (chambre à air, rustine, etc.) ou de location (siège bébé, lampe, etc.).