fbpx la maillerie

CATEGORIE : La maison du projet


Le « bien du premier coup » est une erreur

28 juin 2019 • La maison du projet

Parce que la Ville est une stratification lente, une addition de propositions et de retournements, d’hésitations et de recommencements. La rue est une opération de sédimentation, où le trottoir à peine refait fait l’objet d’une première rustine, où le local imaginé pour un salon de coiffure est retouché pour devenir bureau de poste, où l’appartement … Continuer la lecture de « Le « bien du premier coup » est une erreur »

Petite sucrerie, maintenant que les travaux démarrent

13 juin 2019 • La maison du projet

Le bruit des cabarets, la fange du trottoir, Les platanes déchus s’effeuillant dans l’air noir, L’omnibus, ouragan de ferraille et de boues, Qui grince, mal assis entre ses quatre roues, Et roule ses yeux verts et rouges lentement, Les ouvriers allant au club, tout en fumant Leur brûle-gueule au nez des agents de police, Toits … Continuer la lecture de « Petite sucrerie, maintenant que les travaux démarrent »

La clubmed-isation de la Ville*

4 avril 2019 • La maison du projet

Nous vivons désormais 700 000 h et travaillons 70 000 h ; la vie n’est définitivement plus une vie de labeur mais bien une vie de loisirs. Et le corps vivant qu’est la Ville l’a bien compris. La Ville se retourne vers ses cours d’eau ; elle recrée une ambiance de station balnéaire ou de vacances à la campagne, … Continuer la lecture de « La clubmed-isation de la Ville* »

La vache et la locomotive

8 mars 2019 • La maison du projet

C’est tout le paradoxe du projet urbain. Paradoxe que nous portons tous un peu en nous. La locomotive, c’est la Ville intense, effrénée, qui va toujours plus vite et plus fort. La vache, elle, broute toujours avec la même lenteur et effectue dans son champ les mêmes mouvements réguliers, paisibles et rassurants. La vache regarde … Continuer la lecture de « La vache et la locomotive »

Le charme discret du désordre

21 février 2019 • La maison du projet

L’alignement subtilement désordonné des façades, le caractère anarchique des rustines d’enrobés sur les trottoirs, les fenêtres qui semblent à la fois coordonnées et dépareillées. Et surtout cette vie un peu hétéroclite qui se déverse dans la rue, fourmillante, incongrue, joyeuse. C’est le défi du projet urbain. Eviter à tout prix le quartier sur papier glacé, … Continuer la lecture de « Le charme discret du désordre »

Insoumission créative !

18 janvier 2019 • La maison du projet

Non, ce n’est pas un slogan révolutionnaire. C’est une ligne de conduite de projet. C’est notre ligne de conduite de projet sur La Maillerie. Elle est paradoxale mais précieuse. Paradoxale parce que notre projet est un héritier. Il est héritier de son histoire logistique et industrielle, de la géographie marquée par ses sols et son … Continuer la lecture de « Insoumission créative ! »

De l’hybridation des fonctions

7 janvier 2019 • La maison du projet

La ville médiévale s’organisait autour de corps intermédiaires structurés par les corporations professionnelles : les bouchers vivaient et travaillaient d’un côté, les fonctionnaires, les orfèvres, les tanneurs, les universitaires ou les tailleurs formaient chacun un petit quartier de la ville. La ville des 80ies s’est plu à spécialiser à outrance les fonctions en développant les centres … Continuer la lecture de « De l’hybridation des fonctions »

La vertu écologique du projet urbain crée-t-elle le désir ?

22 novembre 2018 • La maison du projet

A chaque rencontre avec le public, c’est le même scénario. Les grandes options écologiques sur l’énergie ou la construction décarbonnée suscitent une indifférence polie ou, pour les plus enthousiastes, une écoute courtoise. Les expérimentations sur la biodiversité urbaine ou l’économie circulaire réchauffent un peu le dialogue. Et c’est seulement lorsqu’on touche à la relation que … Continuer la lecture de « La vertu écologique du projet urbain crée-t-elle le désir ? »